3 conseils pour percevoir sa retraite à l’étranger

Dernière modification : 16/01/2018

Toucher votre pension de retraite à l’étranger reste une étape simple. Quelques démarches auprès de votre caisse de retraite et de votre banque suffisent à vous garantir un visa bien-être.

Conseils pour percevoir sa retraite à l’étranger

Retraité, des conseils pour percevoir votre pension en France ou dans votre pays de résidence. © Hoxton/Ryan Lees/gettyimages

L'essentiel

  • Toucher votre pension à l’étranger ? Informez votre caisse de retraite française de votre départ, transmettez vos nouvelles coordonnées
  • Choisissez votre mode de paiement : virement bancaire, mandat, lettre-chèque ou mise à disposition
  • Envoyez chaque année un justificatif d’existence à votre caisse de retraite pour continuer à percevoir votre pension

Informez votre caisse de retraite de votre départ

Vous avez décidé de vivre à l’étranger et d’y percevoir votre retraite ? Aucun problème. Informez votre caisse de retraite régionale en France et communiquez-lui votre nouvelle adresse hors de l’hexagone. Une fois ces démarches effectuées, votre pension de retraite vous sera versée chaque mois.

Choisissez votre mode de versement préféré

Recevez votre pension sur un compte bancaire ouvert dans votre pays de résidence. Fournissez à votre caisse de retraite un RIB et un formulaire de virement dûment complété. Pensez à demander à votre caisse de retraite les différents moyens de paiement possibles dans votre pays d’accueil. Il en existe plusieurs, avec des délais d’acheminement des fonds différents : virement international (3 à 5 jours), mandat (2 à 10 jours), lettre-chèque (délai d’envoi), mise à disposition au guichet (3 jours). Pour éviter de payer des frais bancaires sur les virements internationaux, il est parfois intéressant de choisir une autre solution. Des conditions particulières de paiement sont accordées aux retraités fonctionnaires de l’Etat, aux militaires et aux titulaires d'une retraite de combattant, aux décorés de la Légion d’honneur ou de la médaille militaire. Ces derniers peuvent recevoir leur pension auprès de l’ambassade ou du consulat de France de leur pays de résidence.

Le certificat de vie, une formalité obligatoire

Pour garantir la continuité du paiement de votre pension à l'étranger, vous recevrez chaque année un justificatif d’existence envoyé par votre caisse de retraite française. Remplissez ce certificat avec l’administration compétente de votre pays d’accueil (mairie, préfecture, ambassade ou consulat) et renvoyez-le à votre caisse de retraite. Si vous n'avez pas reçu l’attestation d'existence à temps, vous pouvez la télécharger sur le site internet de la Caisse nationale d’assurance vieillesse.