Le prélèvement à la source : tout comprendre en 2 minutes

Dernière modification : 29/03/2018

Que vous soyez salarié, sans emploi, retraité, indépendant ou titulaire de revenus fonciers, vous serez concerné par le prélèvement à la source qui entrera en vigueur le 1er janvier 2019. La Direction Générale des Finances Publiques vous explique cette réforme par une vidéo de deux minutes.

Une vidéo en ligne pour expliquer le prélèvement à la source

Le prélèvement à la source entrera en vigueur le 1er janvier 2019. Pour tout comprendre et répondre à vos différentes interrogations sur cette réforme, la Direction Générale des Finances Publiques a mis en ligne une vidéo sur ce changement de formule.

Dès le 1er janvier prochain, l’impôt sur le revenu sera directement collecté par les entreprises sur les salaires, et non plus un an plus tard comme vous en êtes habitué aujourd’hui. Vous aurez toujours une déclaration de revenus à faire comme c’est le cas aujourd’hui.

Qui va prélever votre impôt ?
Ce prélèvement à la source s’adaptera à tous les événements de votre vie :

  • Vous êtes non imposable ? Vous n’aurez rien à payer.
  • Vous êtes demandeur d’emploi ? Votre impôt est prélevé par Pôle Emploi.
  • Vous êtes salarié ? Votre impôt est prélevé par votre employeur.
  • Vous êtes indépendant ? Votre impôt est prélevé par l’administration fiscale chaque mois ou chaque trimestre sur votre compte bancaire.
  • Vous êtes retraité ? Votre impôt est prélevé par votre caisse de retraite.

Si vous avez des revenus fonciers, votre impôt est prélevé par l’administration fiscale chaque mois ou chaque trimestre sur votre compte bancaire.

Qui calcule votre taux de prélèvement ?
C’est l’administration fiscale qui calcule le taux de prélèvement de votre impôt sur le revenu. Il vous est communiqué à la fin de la déclaration en ligne. Puis, votre taux de prélèvement personnalisé est transmis par l’administration fiscale à votre employeur, à votre caisse de retraite ou à Pôle Emploi. Ce taux de prélèvement n’est pas révélateur de vos revenus ni de votre patrimoine.

Que se passe-t-il si, au sein de votre couple, il existe une différence importante de revenus ?
Si vous êtes dans ce cas, vous avez la possibilité d’opter pour un taux individualisé calculé par l’administration.

Et si vous ne souhaitez pas que votre employeur connaisse votre taux de prélèvement ?
Si vous le souhaitez, votre employeur n’aura pas connaissance de votre taux. Dans ce cas, votre employeur réalisera tout de même le prélèvement de votre impôt, non personnalisé qui ne tient pas compte de votre situation familiale. Il est donc possible que vous deviez verser le complément, chaque mois, directement à l’administration fiscale.