3 conseils pour voyager
sans frais bancaires en zone euro

Dernière modification : 09/04/2018

Votre business et vos déplacements professionnels vous amènent souvent à l’étranger ? Découvrez comment réduire vos frais de retrait en zone euro et mieux gérer vos achats avec votre carte bancaire internationale.

L'essentiel

  • En zone euro, pour retirer de l’argent ou payer par carte bancaire, les conditions et frais sont les mêmes qu’en France
  • Certaines banques imposent un quota de retrait ou une taxe supplémentaire pour les opérations effectuées hors de leur réseau bancaire
  • Réglez un maximum de vos dépenses avec votre carte VISA internationale pour maîtriser votre budget
  • Augmentez le montant des espèces retirées pour limiter le nombre de retrait et réduire les frais à payer
  • Informez-vous sur les usages de la carte bancaire dans le pays visité pour savoir comment gérer vos achats sur place
Compte bancaire pour expatriés

En déplacement en zone euro, réduisez vos frais bancaires avec une carte de paiement internationale. © Caiaimage/Agnieszka Olek/gettyimages

Informez-vous sur vos conditions bancaires

Vous vous déplacez dans la zone euro ? Utilisez votre carte VISA internationale. Vous pourrez ainsi payer vos dépenses et retirer de l’argent à un distributeur automatique, sans vous acquitter de frais supplémentaires. En effet, toutes les opérations sont soumises aux mêmes tarifs qu’en France. En fonction de votre contrat et des conditions imposées par votre banque, elles seront gratuites, majorées ou restreintes. Peu importe que vous soyez en France ou en zone euro.

Paiement par carte bancaire dès que possible

Informez-vous des différentes modalités bancaires du pays où vous vous rendez avant votre départ à l’étranger histoire de mieux maîtriser votre budget. Ainsi, vous éviterez les mauvaises surprises et aurez la garantie que vos opérations bancaires hors réseau ne sont pas taxées ou limitées. Vous connaîtrez le seuil à ne pas dépasser pour éviter des frais supplémentaires. Relisez la notice jointe à votre carte internationale ou échangez sur ce sujet avec votre conseiller. En cas de restrictions ou de frais, privilégiez les paiements par carte bancaire et augmentez les montants de vos retraits pour diminuer le nombre d’opérations effectuées. Vous éviterez ainsi les coûts inutiles.

Retraits d’espèces, choisissez le bon distributeur

Autre solution pour contrôler vos dépenses, retirez des espèces uniquement aux distributeurs automatiques de votre banque. Si cette dernière n'est pas présente ou peu représentée dans votre pays de destination, identifiez son réseau de partenaires pour ensuite le favoriser. Beaucoup d’établissements tissent des liens à l'étranger pour étendre leurs connexions et satisfaire leurs clients. Là encore, votre conseiller est le meilleur interlocuteur pour vous indiquer quelles sont les banques à cibler. Sur place, prenez le temps de trouver un distributeur du réseau pour ne pas dépasser le quota fixé et éviter de payer des frais de retrait supplémentaires.

Achats par carte bancaire, méfiez-vous des petits commerces

Sur place, votre carte bancaire internationale vous permettra de régler vos dépenses courantes : nuitée d’hôtel, restauration, bar… Mais elle peut s’avérer moins pratique pour certains achats, dans les pays où l’usage de la carte n’est pas développé. Cela peut parfois être le cas pour certaines destinations de la zone euro dans des commerces de proximité, des établissements touristiques secondaires ou des boutiques de souvenirs. Dans ces pays, vos achats par carte bancaire peuvent être majorés à la caisse pour pallier la commission payée par ces professionnels au réseau bancaire. Cette taxe augmente en général la facture de 3 %. Pour l’éviter, renseignez-vous avant de partir sur les habitudes locales. Consultez les guides touristiques ou les offices de tourisme étranger. Visitez le site web dédié à l’utilisation de votre carte VISA internationale.