Le régime d’assurance-maladie
de l’auto-entrepreneur

Dernière modification : 05/06/2018

Pour leur assurance maladie, les auto-entrepreneurs bénéficient de la couverture du régime général. Cependant, il est possible de dépendre d'un autre régime en cas de cumul d'activités. Explications.

  1. Vous êtes uniquement auto-entrepreneur

    En tant qu'auto-entrepreneur, votre couverture sociale est identique à celle des autres travailleurs indépendants. En exerçant une activité artisanale, commerciale ou libérale, vous relevez du régime général pour votre couverture maladie. Vous êtes couvert pour vos frais de santé comme les salariés et, sous certaines conditions, vous pouvez aussi bénéficier d’indemnités journalières en cas d’arrêt-maladie, si vous êtes commerçant ou artisan. Si vous avez de faibles revenus, vous pouvez opter pour le paiement des cotisations minimales des autres entrepreneurs individuels, qui ne relèvent pas du régime microsocial comme vous, pour bénéficier d’indemnités en cas de maladie.

  2. Auto-entrepreneur et salarié : de quel régime d’assurance maladie dépendez-vous ?

    En tant qu'auto-entrepreneur et salarié, par principe, vous restez affilié au régime d’assurance maladie des travailleurs salariés. La Sécurité sociale continue d’assurer le remboursement de vos dépenses de santé et le versement des indemnités journalières en cas d’arrêt-maladie.

  3. Régime d'assurance-maladie pour un auto-entrepreneur et retraité

    Si vous cumulez le statut d'auto-entrepreneur et de retraité, vous êtes affilié au régime dont vous relevez au titre de votre retraite (régime général) pour la prise en charge de vos dépenses de santé. Si vous y avez droit, ce régime doit également vous verser les indemnités journalières en cas d’arrêt de travail.

  4. Maternité et paternité : quelle couverture sociale pour les auto-entrepreneurs ?

    En tant qu’auto-entrepreneuse, vous pouvez bénéficier des prestations maternité, sous conditions de revenus, en cas de naissance ou d’adoption. Future maman, vous pouvez toucher une indemnité forfaitaire d’interruption d’activité et une allocation forfaitaire de repos maternel.

    Les pères peuvent bénéficier d’une indemnité journalière en cas de congé paternité dans les quatre mois suivant la naissance. L’auto-entrepreneur salarié ou retraité peut aussi obtenir des prestations maternité et paternité du régime d’assurance dont il relève.

  5. Qu'est-ce que la Protection Universelle Maladie ?

    Depuis le 1er janvier 2016, la Protection Universelle Maladie (PUM) garantit, aux personnes travaillant ou résidant en France de manière stable et régulière, un droit à la prise en charge de leurs frais de santé, tout au long de leur vie. En cas d’échec de votre activité d’auto-entrepreneur ou de perte d’emploi, vous conservez le même régime d’assurance-maladie. Si vous êtes marié, vous pouvez opter pour le régime d’assurance de votre conjoint actif.