Nos astuces pour voyager moins cher

Dernière modification : 30/04/2018

Destinations, transports, hébergements : avec ces quelques conseils, vous pourrez réaliser de réelles économies sur le coût global de vos prochains voyages.

Infographie sur les différentes astuces pour voyager moins cher
  • Choisissez la bonne destination


En Europe
- Voyagez hors saison si vous ne craignez pas les jours raccourcis et l'éventuelle grisaille.
- Profitez des prix cassés par les compagnies low cost.
- En été, fuyez les plages : le reste de l'Europe s’ouvre à vous, pour des prix raisonnables.
- Soyez souple : par exemple, choisissez où vous allez atterrir en fonction du prix et non en fonction de la destination !

Destinations lointaines
- Visiter un pays sous des trombes d'eau ou en pleine canicule est à coup sûr économique mais pas forcément réjouissant : visez plutôt les intersaisons - début ou fin de saison chaude ou de saison des pluies.
- Choisissez des pays où le coût de la vie est faible (Maroc, Inde, Népal…).
- Privilégiez des destinations qui ne sont pas à la mode (Cap Vert, Madère,  Éthiopie, Colombie…).
- Évitez, bien sûr, les périodes scolaires, ou au moins, décalez vos jours de départ et d'arrivée.

  • Économisez sur les transports


Voiture
- Le stop reste le moyen le plus économique… mais le moins sûr.
- Le covoiturage, très en vogue, permet de partager les frais.
- Utilisez les transports en commun.
- Dans certains pays, les taxis et autres pousse-pousse etc. sont très économiques.
- Louez des voitures à moindre prix en utilisant des comparateurs, en passant par des loueurs low-cost, ou encore en étant souple sur les dates. Sans oublier la location de voiture entre particuliers.
- Pour économiser sur le transport et l’hébergement, pensez au camping-car. La location entre particuliers permet d’obtenir des prix raisonnables (20 et 50 % moins cher que chez un loueur professionnel).

Train
En France :
- Anticipez et soyez flexible sur les horaires et les jours. Évitez de partir le vendredi soir et de rentrer le dimanche soir.
- Profitez des offres promotionnelles en vous inscrivant aux alertes par mail.
- Calculez l'intérêt réel de prendre une carte de réduction, utilisez le programme fidélité.
- Visez les trains low cost : OuiGo et Izy par exemple.
- Si vous êtes salarié, n'oubliez pas votre billet congé annuel Sncf. Une fois par an, la Sncf propose 25 % de réduction sur l'achat de billets de train aller-retour à l'occasion d'un congé. La réduction est de 50 % si au moins la moitié du billet est réglée avec des chèques-vacances (sous conditions).
- Transformez le train en bus. Depuis la libéralisation du marché de l'autocar en 2015, plusieurs compagnies de bus ont vu le jour et se livrent à une féroce guerre des prix, toute à l'avantage des voyageurs.

Avion
Deux mots d'ordre : anticipation et flexibilité.
- Réservez le plus tôt possible : minimum 6 mois à 1 an à l'avance pour les destinations les plus lointaines.
- Utilisez des comparateurs en jouant sur toutes les options de recherche (par prix, par date, par destination…).
- Profitez de toutes les ressources d'Internet pour trouver des astuces. Par exemple : comparez les prix entre un "Paris-Lima" et un "Paris-Miami" + "Miami-Lima" sur deux compagnies différentes.
- Prenez des vols avec correspondance(s), voire de longues escales si rien ne vous presse.
- Partez et rentrez en pleine semaine plutôt que les week-ends.
- Si vous emportez des bagages, privilégiez les compagnies régulières qui permettent d'embarquer gratuitement 20 à 23 kilos en soute en plus d'un bagage cabine. Surveillez les programmes fidélité qui permettent parfois de doubler gratuitement le poids en soute.
- Utilisez les compagnies low-cost pour choisir des destinations à bas prix… en tenant compte de leurs défauts : surcoût sur les bagages en soute, aéroports lointains des centres villes, confort minime, retards fréquents, indemnisations compliquées…
- Effectuez vos réservations un dimanche ou un mardi, plutôt dans la nuit (et surtout pas un vendredi) et utilisez la navigation cachée pour ne pas être espionné par le biais de votre adresse IP.

  • Logez-vous pour des prix raisonnables


Vous pouvez vous offrir des chambres d'hôtel à des prix raisonnables :
- Les formules vols + hôtel (+ all-inclusive pour les clubs de vacances) permettent d'économiser jusqu'à 20 %. Surveillez les offres de dernière minute sur les sites de discount.
- Réservez vos chambres à la dernière minute pour bénéficier des soldes sur invendus (sauf si vous êtes très exigeant en matière de confort ou de localisation).
- Inscrivez-vous sur les sites de Ventes privées d'hôtels de luxe.
- Si possible, évitez les nuitées du samedi, selon les destinations.

Vous pouvez aussi expérimenter d'autres modes d'hébergement :
- pour les plus baroudeurs, les auberges de jeunesse et les campings,
- la chambre chez l'habitant, chambres d'hôtes ou bed and breakfast, moins chers qu'un hôtel de même catégorie,
- la location entre particuliers (qui n'est plus toujours concurrentielle),
- l'échange d'appartement ou de maison,
- le couchsurfing (partage de canapé gratuit),
- les amis de vos amis sont vos amis. Vive les réseaux sociaux qui vont vous permettre de belles rencontres gratuites.

  • Payez moins cher


- Profitez de vos chèques-vacances ! Le principe est simple : vous achetez des chèques 20 % à 50 % de leur valeur faciale selon vos revenus. Vous les utilisez pour payer hébergement, voyages et transport, restauration, culture, loisirs sportifs. Peuvent en bénéficier tous les salariés, les agents actifs ou retraités de la fonction publique (sauf Assistance publique – Hôpitaux de Paris), ainsi que tous les travailleurs non-salariés (professions libérales, auto-entrepreneur, etc.).
- Travaillez pour payer votre hébergement : Wwoofing, Workaway etc., il existe de nombreuses possibilités d'effectuer des petits boulots en échange du gîte et du couvert.

  • Économisez sur les assurances


Les assurances annulation/rapatriement ne doivent pas être des options.
- En Europe, pour être remboursé de vos frais médicaux, demandez gratuitement la carte européenne d'assurance maladie auprès de votre Cpam.
- Plutôt que de souscrire une assurance par prestation, prenez une carte bancaire. Elle vous couvre pour tout ce que vous avez payé par ce biais, sans compter tout un panel d'autres services : assistance médicale et rapatriement, indemnisation perte de bagages, annulation de vol, plafond de retrait important...