Dix expressions à connaître
pour bien gérer son budget

Dernière modification : 15/01/2018

Bien maîtriser votre budget c’est aussi bien comprendre le champ lexical lié à l’écosystème bancaire. Petit abécédaire au service de la gestion de vos comptes.

A
  • Agios ou intérêts débiteurs
    Somme due à la banque lorsque votre compte présente un solde débiteur pendant un ou plusieurs jours. En général, ces intérêts sont débités du compte en fin de mois ou de trimestre.
B
  • Budget prévisionnel
    Il permet de calculer par anticipation l’ensemble de vos revenus et de vos dépenses. Le budget est établi en tenant compte des dépenses courantes. Il doit aboutir à un équilibre satisfaisant pour l’utilisateur du compte.
C
  • Charges fixes
    Dépenses incompressibles devant être payées à échéances régulières. Par exemple, il peut s’agir du loyer, des mensualités de crédit, des cotisations d’assurance, des impôts, des factures d’énergie : eau, gaz, électricité…
  • Commission d'intervention
    Somme forfaitaire perçue par la banque dès qu'une opération entraîne une irrégularité de fonctionnement du compte et qui nécessite un traitement particulier. Par exemple, un chèque sans provision. Les commissions d’intervention sont plafonnées à 8 euros par opération (avec un maximum de 80 euros par mois) et à 4 euros par mois (avec un maximum de 20 euros par mois) pour les clients dits « fragiles ».
  • Convention de compte
    Contrat écrit et signé entre le(s) titulaire(s) du compte et la banque. Il précise les conditions dans lesquelles fonctionne le compte de dépôt (ouverture, clôture, moyens de paiement fournis, frais...). La convention présente aussi les droits et obligations de chacune des deux parties.
D
  • Date de valeur
    Date servant de départ au calcul des intérêts débiteurs ou créditeurs. Par exemple, un chèque débité sur le compte le 18 a comme date de valeur le 16. Un chèque déposé le 20 à une date de valeur le 22. Les délais qui correspondent aux dates de valeur sont présentés dans la convention de compte.
  • Dépenses courantes
    Leur montant peut varier d’un mois à l’autre mais elles sont en général indispensables : alimentation, transport, etc.
  • Dépenses occasionnelles
    Elles sont facultatives et d’un montant variable : vacances, sorties, habillement, loisirs… Elles peuvent aussi être plus facilement reportées dans le temps.
E
  • Epargne
    C’est la part du revenu net (après déduction de la fiscalité) mise de côté sur un compte spécifique. L’épargne peut être disponible ou placée et bloquée pour une durée déterminée ou indéterminée.
I
  • Incident de fonctionnement ou Incident de paiement
    Opération bancaire comme un dépassement de découvert non autorisé, rejet de chèques par la banque, de virements ou de prélèvements. Ces incidents de paiement génèrent des sanctions et des frais.
P
  • Provision du compte
    Somme disponible et suffisante portée au crédit de votre compte, puis destinée au paiement des opérations réalisées : paiement d’un chèque, débit d’une carte bancaire, virement, etc.
R
  • Ressources
    Il s’agit des différents revenus sur lesquels vous pouvez compter chaque mois pour régler vos dépenses : salaire ou traitement, pension de retraite, revenus locatifs, prestations familiales, allocations logement.
S
  • Solde d'un compte
    Différence entre la somme des opérations au débit et au crédit de votre compte depuis son ouverture. Le solde est créditeur (positif) lorsque le total de ses crédits dépasse celui de ses débits, et débiteur (négatif) dans le cas contraire.
  • Surendettement
    Situation dans laquelle une personne ou un ménage se trouve dans l’impossibilité de faire face à ses charges et à ses dettes courantes d’origine non professionnelle : loyer, factures d’électricité, remboursement de prêts, etc.
T
  • Taux annuel effectif global (TAEG)
    Taux englobant l’ensemble des frais liés à un crédit : taux d’intérêt, assurance, frais de dossier... Le TAEG représente l'indicateur permettant de mesurer le coût total et réel d’un crédit.