Expatriés
5 raisons de conserver votre compte en France

Dernière modification : 16/01/2018

Vous êtes expatrié ou sur le point de partir ? Conservez un compte bancaire en France pour faciliter votre installation à l’étranger. Vous préparerez ainsi mieux votre retour, surtout vous trouverez un bon moyen de continuer à régler vos factures et vos impôts dans l’Hexagone. La preuve par cinq.

Expatriés : garder un compte bancaire en France

Expatrié, les bonnes raisons pour conserver un compte bancaire en France. ©Tempura/gettyimages

  1. Réglez vos premières dépenses à l’étranger

    Vous venez d’atterrir dans votre pays d’expatriation. L’ouverture de votre compte bancaire local est en cours. En attendant, vous pourrez régler vos premières dépenses avec votre carte bancaire internationale (celle de votre banque française) et retirer des espèces dans les distributeurs locaux.

  2. Payez vos factures en France

    Vous avez conservé une résidence en France, pour vous ou un membre de votre famille, vous aurez donc des factures à payer : loyer, charges, électricité, assurance etc. Si vous conservez votre compte français, maintenez vos prélèvements avec les sociétés et administrations concernées.

  3. Acquittez-vous de vos impôts ou du remboursement de vos emprunts

    S’expatrier à l’étranger ne signifie pas faire table rase du passé ! Si vous êtes propriétaire d’un logement, vous aurez encore la taxe foncière et vos charges à payer. Parfois même, un prêt immobilier à rembourser. Gardez donc des références bancaires françaises pour répondre à ces obligations.

  4. Encaissez ou émettez des chèques

    Les chèques demeurent un moyen de paiement couramment utilisé en France, notamment pour régler des factures. Petite astuce, laissez un chéquier à un proche, à condition qu’il ait une procuration sur votre compte bancaire, pour payer certaines de vos factures. Enfin, lors de vos escales en France, vous pourrez aussi émettre des chèques pour vos achats.

  5. Préparez votre retour

    En cas de retour définitif en France, vous aurez un compte bancaire opérationnel dès votre arrivée. En conservant votre compte français, vous pourrez également continuer à mettre de l’argent de côté pendant votre expatriation. Par exemple, en alimentant vos livrets d’épargne français avec des virements internationaux. Si vous restez résident fiscal français, aucun changement : vous pourrez conserver tous vos comptes et livrets en France, puis épargner en toute tranquillité. A l’inverse, si vous devenez résident fiscal dans votre pays d’expatriation, vous devrez clôturer vos livrets d’épargne populaire ou de développement durable, ainsi que les livrets jeunes de vos enfants. En revanche, vous conserverez vos assurances-vie, actions, livret A et plan d’épargne logement.