Bien définir
son profil d'investisseur

Dernière modification : 16/01/2018

Avec votre argent, êtes-vous plutôt un investisseur prudent ou aimez-vous le risque ? A ces profils correspondent différentes options de placements. Choisissez le bon mix.

Définir son profil d’investisseur pour placer de l’argent

Selon votre profil d’investisseur, vous avez le choix pour investir votre argent et gagner des intérêts. © Geber86/iStock

L'essentiel

  • Définissez votre profil d’investisseur : prudent, dynamique, risqué
  • Les établissements financiers proposent tous les placements possibles selon les profils
  • Consultez les exemples de questionnaires exigés par la loi pour déterminer au mieux votre profil d’épargnant

Quel investisseur êtes-vous ?

Avant de vous proposer des placements, vous devez impérativement connaître votre profil d’épargnant et d’investisseur, souvent établi par votre établissement financier.

  • Vous avez un profil « prudent » : sécurisez votre épargne sans courir de risque de perte d’argent
  • Vous avez un profil « dynamique » : privilégiez la prise de risques (mesurée) pour améliorer le rendement de vos placements
  • Vous avez un profil « risqué » : optez pour l’investissement en Bourse. Dans ce cas, les risques de perte en capital sont présents. En échange, les rendements de vos placements sont potentiellement bien plus élevés.

Vous avez un profil « prudent »

Vous êtes un épargnant prudent, orientez-vous vers de nombreux placements adaptés à l’épargne de précaution. Votre argent n’y est pas bloqué et il est un peu rémunéré. Par exemple, épargnez sur des livrets d’épargne réglementés exonérés d’impôt : Livret A, Livret de Développement Durable, Livret Jeune ou Livret d’Epargne Populaire. Les comptes sur livret peuvent les compléter lorsqu’ils sont remplis. Vous préparez un investissement immobilier, pensez aux Compte et  Plan d’Epargne Logement (CEL et PEL), recommandés pour une épargne prudente à plus long terme.

Vous avez un profil « dynamique »

Souscrivez à une assurance-vie multisupports car elle contient des fonds en euros et des fonds en unités de compte (des titres boursiers). Cela garantit la sécurisation de votre épargne investie sur le contrat, tout en lui faisant prendre quelques risques, pour obtenir des rendements plus intéressants que les livrets d’épargne.

Les Sicav monétaires et les Fonds Commun de Placement permettent de placer vos liquidités en Bourse sur différents supports financiers. Ils sont diversifiés pour ne pas faire courir de risques à votre investissement, tout en espérant de meilleurs rendements si les marchés financiers sont porteurs.

Les emprunts obligataires proposent aux investisseurs de prêter de l’argent aux sociétés qui les émettent. A l’échéance, l’emprunt est remboursé obligatoirement (c’est l’origine du mot « obligations »). Aucune perte à la clé et les taux d’intérêts sont plus intéressants.

Vous avez un profil « risqué »

Dans le cadre de placement en Bourse, les risques sont souvent proportionnels au potentiel de rendement. Mais avant de vous lancer, ayez une certaine expertise et une bonne maîtrise des mécanismes de marché. Le principe étant de vendre ses titres au plus haut et de les acheter au plus bas. Vous devez donc être réactif. Vous pouvez aussi confier votre épargne à des spécialistes ou placer votre argent sur des fonds de gestion collective spécialisés sur les marchés financiers.

Zoom

Les actions sont émises par des sociétés pour collecter des fonds. Ces titres sont des parts de leur capital. Les actionnaires perçoivent des dividendes lorsqu’un profit est réalisé, au prorata du nombre d’actions détenues.