Modifier les fonds d’une épargne salariale

Dernière modification : 16/01/2018

Vous êtes salarié et bénéficiez d’un plan d’épargne salariale ? Comme pour tout autre placement, vous pouvez gérer les sommes placées. En fonction de l’évolution de vos objectifs, n’hésitez pas à modifier les fonds.

L'essentiel

  • Le PEE doit proposer au moins trois FCPE différents
  • Le salarié peut transférer son épargne d’un fonds vers un autre fonds au sein de son PEE
  • Les arbitrages entre les fonds du PEE dynamisent une épargne endormie et sécurisent une épargne à risque
  • Les arbitrages effectués en ligne sont gratuits, ceux effectués par courrier peuvent être payants

Découvrez les fonds d’investissement disponibles

Chaque Plan d’épargne entreprise (PEE) doit comporter au moins trois Fonds communs de placement d’entreprise (FCPE). Pour la participation ou l’intéressement placé sur le plan ouvert par votre entreprise, vous avez le choix, en tant que salarié, entre un fonds à dominante monétaire (le plus sûr), un autre à dominante obligataire (légèrement plus performant) et un troisième investi en actions (le plus risqué). L’un de ces fonds doit être investi dans l’économie sociale et solidaire. Si vous ne choisissez pas, les sommes sont placées sur le fonds sécurisé.

Choisissez votre arbitrage ?

A tout moment, vous pouvez modifier votre choix et transférer l’épargne placée sur un FCPE vers un autre fonds de votre PEE. Pour cela, vous devez procéder à un arbitrage. Cette opération permet de modifier la répartition de vos avoirs entre les différents supports proposés par le plan. Vous l’effectuez soit en ligne, sur le site de la banque auprès de laquelle votre PEE a été ouvert, soit par courrier, en renvoyant le formulaire « demande d’opération » joint aux relevés envoyés par courrier par la banque.

Réveillez votre épargne somnolente

Actuellement, votre épargne placée sur les fonds monétaires et obligataires vous rapporte très peu. N’hésitez pas à la rediriger vers des fonds diversifiés plus dynamiques dont l’investissement s’oriente davantage vers les marchés en action. Sans trop sacrifier votre sécurité, vous pourrez améliorer les performances de votre épargne.
Vous disposez alors d’un horizon de placement à moyen ou long terme, et réveillez ainsi votre épargne endormie. Les arbitrages réorientent peu à peu l’épargne investie sur des fonds à risques, et les plus-values générées, sur des supports plus sécurisés.

L’arbitrage, combien ça coûte ?

En général, si l’arbitrage sur votre PEE est réalisé en ligne, cela ne vous coûtera rien. Pensez à le vérifier auprès de votre gestionnaire de portefeuille. En revanche, ceux effectués par courrier peuvent être facturés par votre banque au-delà d’un certain nombre (3 par an, par exemple). Ils sont alors facturés au tarif convenu avec l’entreprise, et souvent sous forme de forfaits (15 euros l’arbitrage, par exemple). Parfois, ils sont proportionnels au montant arbitré.

Zoom

Pour savoir sur quels fonds de votre plan d’épargne entreprise investir, votre banque propose des outils accessibles par Internet depuis l’espace salariés sécurisé du site. Découvrez ainsi de quoi sont composés les FCPE et comparez leurs performances dans la durée. Mais attention, gardez bien à l’esprit que les résultats passés ne préjugent jamais de ceux à venir.