Épargne salariale
Quels fonds choisir ?

Dernière modification : 16/01/2018

Vous êtes salarié ? L’épargne placée sur votre Plan d’épargne entreprise (PEE) peut être investie sur différents fonds d’investissement. Evaluez votre profil d’investisseur et votre horizon de placement, puis privilégiez la solution la plus adéquate.

Epargne salariale : choisir des fonds

Chaque salarié doit choisir les fonds d’investissement pour son épargne placée sur le Plan d’épargne entreprise (PEE). © nimis69/iStock

L'essentiel

  • L’épargne placée sur un PEE ou sur un Perco doit être investie dans des FCPE
  • Les plans d’épargne salariale doivent proposer au moins 3 FCPE aux risques différents
  • Les FCPE sont plus ou moins investis en valeurs monétaires, obligataires et actions
  • Le salarié doit choisir les FCPE de son PEE ou de son Perco en fonction de son profil
  • Le salarié doit évaluer son horizon de placement pour choisir ses fonds d’investissement

Trois fonds d’investissement minimum

Les plans d’épargne salariale comme le Plan d’épargne entreprise (PEE) ou Plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco) sur lesquels les salariés peuvent investir leur participation ou leur intéressement doivent proposer au moins trois Fonds communs de placement d’entreprise (FCPE).

Les FCPE sont des portefeuilles collectifs de valeurs mobilières, composés à des degrés divers d’actions, d’obligations, de produits monétaires… Ces trois fonds doivent avoir des profils de rendement et de risques différents. L’un d’eux doit obligatoirement être un FCPE dit solidaire. Les Perco doivent offrir un fonds à gestion pilotée, qui permet de réduire l’exposition aux risques à mesure de l’avancement en âge.

Sécurité et risques, trois types de fonds d’épargne salariale

Fonds prudents, équilibrés, dynamiques… Les premiers sont les plus sûrs car investis majoritairement sur des valeurs monétaires. Le capital investi est ainsi sécurisé.
Les seconds comportent une part d’obligations plus importantes pour améliorer leurs performances.
Enfin, les fonds dynamiques ou diversifiés sont surtout investis en actions. Dans la durée, ils offrent des perspectives de gains bien plus intéressantes, mais le capital n’est pas garanti et les risques de pertes ne sont pas négligeables.

Votre profil d’investisseur

Evidemment, plus un FCPE offre des perspectives de rendement élevé, plus les risques de pertes sont importants. Choisissez de placer votre épargne vers tel ou tel fonds selon votre profil d’investisseur. Êtes-vous prêt à perdre de l’argent ou préférez-vous sécuriser votre capital à tout prix ? La majorité des salariés optent aujourd’hui pour la deuxième solution. En effet, plus de la moitié de l’encours de l’épargne salariale est placée sur des FCPE monétaires pourtant moins rémunérateurs.

Votre objectif de placement

Ce choix n’est pas forcément judicieux, en particulier si l’épargnant a du temps devant lui. En début de carrière, vous avez plutôt intérêt à parier sur les fonds dynamiques de votre plan. A moyen ou long terme, ils vous rapporteront beaucoup plus, même s’ils connaissent des périodes de creux. L’épargne investie sur un PEE est bloquée pendant cinq ans, celle placée sur un Perco bloquée jusqu’à la retraite.

Par la suite, des arbitrages vers des fonds plus sécurisés permettront de panacher vos investissements pour réduire l’exposition aux risques et réaliser des gains. Ainsi, au terme du plan, l’intégralité de l’épargne et des plus-values sont sécurisées.

Zoom

Intérêts et plus-values générés par les FCPE sont exonérés d’impôt s’ils sont réinvestis dans le plan. Au terme du plan ou en cas de déblocage anticipé, cette exonération est maintenue. Seuls sont dus les prélèvements sociaux (CSG, CRDS…) sur les gains constatés à cette date, au taux global de 15,5 %.