Tout ce qu’on peut louer entre particuliers

Dernière modification : 05/02/2018

Objets ou biens ? Peu importe ! La location entre particuliers est en plein essor. Les sites de mise en relation facilitent les échanges et certains prennent des allures de cavernes d'Ali-Baba pendant que d’autres préfèrent se spécialiser dans une catégorie. Petit tour dans cette brocante numérique en mode XXXL.

L'essentiel

  • Certains sites de location sont payants et proposent assurances ou cautions
  • Besoin d’un véhicule ? Prenez un site qui fournit des assurances dédiées
  • Côté locations saisonnières, évitez les arnaques, prenez les sites où la sécurité prime, par exemple un site où les loyers sont bloqués sur des comptes

70

En moyenne le nombre d'objets qu’un Français conserve sans les utiliser, soit un marché de 12 milliards d'euros.
Source : Enquête BVA pour Ebay, 2010

83%

Le pourcentage de Français qui préfèrent utiliser un produit plutôt que de le posséder.
Source : Enquête ObSoCo « De ZipCar à AirBnB, Le partage est-il l'avenir de l'économie ? », 2013

Consommez sans posséder

Vous pouvez TOUT louer entre particuliers ! Tournebroche, tapis de fitness, chaise haute, échafaudage, château gonflable, barres de pole-dance, tondeuse ou…  chèvre débroussailleuse ! Sans oublier quelques mètres carrés de stockage dans un grenier ou les bras musclés du voisin d'à-côté.

Pour éviter l'aspect fourre-tout et vous y retrouver, les plates-formes généralistes organisent l’architecture de leur site. Ainsi, vous pouvez cibler précisément votre recherche par catégorie d'objet et proximité géographique.
Selon vos exigences, vous utiliserez les sites sur lesquels vous rechercherez un maximum de sécurité : un service d’assurances, le versement d'une caution, voire un paiement sécurisé en ligne. Dans ce cas, ils sont souvent payants. Comptez en moyenne 20% sur le prix de la location. D'autres sites sont 100 % gratuits, mais n'offrent pas toujours de services associés.

Les sites généralistes les plus connus

  • Payants, avec assurance ou caution, modèles de contrats de location, etc.  : e-loue.com, Zilok.com, PlacedelaLoc.com, Sharingplace.fr 
  • Gratuits : AlloVoisins.com (paiement en ligne et dépôt d'une caution possibles), Ezilize.fr (dépôt de caution), location.consoglobe.com, je-loue-tout.fr

Dans votre quartier ou votre département, d’autres sites existent, c’est certain !

Mutum.com, Sharingplace.fr, Pretik.org proposent du partage gratuit entre particuliers.

Besoin d’un véhicule ? Optez pour les sites spécialisés avec des assurances

Vous avez besoin d’un véhicule de transport car votre voiture est en panne, et votre assurance n’en propose pas une de dépannage ? En plus de la mise en relation entre particuliers, les plateformes spécialisées dans les locations de voitures, bateaux ou camping-cars, incluent toutes un contrat d'assurance (excepté pour les deux-roues). Il se substitue au vôtre pendant la durée de la location, avec des garanties et des franchises adaptées.

  • Voitures : Drivy.com, OuiCar.fr, Koolicar.com
  • Bateaux, voiliers : ClickandBoat.com, SamBoat.fr, Boaterfly.com
  • Camping-cars : Wikicampers.fr, Yescapa.fr
  • Motos et scooters, sans assurance : Zilok.com et Mooveco.com

Louez vos vacances entre particuliers

Beaucoup de sites fonctionnent à peu près sur le même modèle. Gestion en ligne de l'agenda, localisation géographique, contact direct entre le propriétaire et le locataire, alertes email, etc. Seuls varient les frais de mise en ligne, toujours imputés au propriétaire, et des détails techniques : nombre de photos, diffusion européenne…

Mémo

Les arnaques aux locations saisonnières sont fréquentes.
Privilégiez les sites qui servent de tiers de confiance : AirBnB, Ixago, Mediavacances.com, Abritel. Ou ceux qui proposent au minimum des assurances « anti-surprises » en sus : Amivac, etc.

Les sites les plus connus : AirBnB.fr, Abritel.fr, Homelidays.com, Ixago.fr, Mediavacances.com, Locasun.fr, Amivac.com, Papvacances.fr, Vacances.SeLoger.com, Interhome.fr, Iha.fr…

Gratuits ou payants, ciblez la proximité

Vous disposerez du choix sur la toile car, gratuits ou payants, beaucoup de sites de services entre particuliers se sont développés. Et vous n’y verrez pas toujours clair entre l’aide entre voisins et les micro-entreprises de services à la personne. Mais cela permet de cibler des offres de proximité.

  • Services gratuits, moyennant du troc ou de la monnaie virtuelle : Ged-world.org, welp.fr, Yakasaider.fr…
  • Services payants : AlloVoisins.com, LesDebrouilleurs.fr, Youpijob.fr, Entreparticuliers.com, gpaltemps.com… 

Votre grenier est vide ? Il reste une place dans votre cave ? Proposez ces précieux mètres carrés à un voisin sur les sites de garde-meuble et de stockage entre particuliers, plus proches et moins chers que les pros : Costockage.fr, Jestocke.com, Ouistock

Zoom

Fiscalisation des revenus tirés de l'économie collaborative
Tous les revenus tirés d'une location entre particuliers sont imposables. Ils doivent être déclarés dès le premier euro perçu. Au-delà de 7 720 euros par an pour le matériel et 23 000 euros pour l'immobilier en 2016, le particulier est considéré comme « professionnel ». Il doit s'affilier au régime général et payer des cotisations sociales.

Modèle de contrat de location entre particuliers

Pour faciliter votre location de matériel à un particulier,  vous pouvez utiliser ce modèle de contrat de location