Location de voitures entre particuliers
Ce qu’il faut savoir sur votre assurance

Dernière modification : 16/01/2018

Envie de louer votre voiture ? Deux options possibles ! Soit vous optez pour une plateforme de type Drivy ou Ouicar qui se charge d’assurer votre véhicule. Soit vous louez en direct sans intermédiaire. Dans ce cas votre assurance entre en jeu. Vous devrez faire modifier votre contrat.

L'essentiel

  • Les sites internet de mise en relation assurent votre véhicule durant la location
  • L’assurance proposée par les plateformes de location prévoit que votre bonus/malus reste intact en cas d’accident responsable du locataire
  • Côté sécurité, les plateformes exigent du locataire un permis de conduire daté d’au moins 2 ans, voire 5 ans
  • Si vous louez votre véhicule en direct, c’est votre assurance qui s’applique. Consultez votre assureur pour adapter les conditions de votre contrat

30 %

La part que prélèvent les plateformes sur le montant de la location. Elle couvre les frais d'assurance et de service.

7 millions

Le nombre de voitures utilisées moins de 3 fois par semaine.
Soit 23 % du parc automobile français.
Source : ministère de l'Environnement

4 350 €

Le coût moyen d’un véhicule par an : crédit, entretien, assurance, carburant, frais de stationnement, etc.
Source : ministère de l'Environnement

En passant par des plateformes, votre véhicule est assuré

Drivy, OuiCar, Koolicar… Tous les sites de mise en relation sur internet incluent dans leur prestation un contrat d'assurance qui remplace le vôtre durant la location, avec garanties et franchises adaptées. Un atout sécurisant et rassurant. Inutile de prévenir votre assureur perso puisque l’assurance de la plateforme se substitue à la vôtre.

D'un site à l'autre, les garanties proposées sont proches. En particulier, les compagnies d'assurance ont accepté exceptionnellement que le bonus/malus ne soit pas affecté au véhicule mais au conducteur. De plus, en cas d’accident responsable du locataire/conducteur, c'est lui seul qui devra supporter la franchise et les frais de dossiers. Une assistance, un dépannage ou un remorquage sont toujours proposés dans les contrats. Par précaution, certains points demandent à être vérifiés. Exemple, le bris de glace ou les dégâts occasionnés aux rétroviseurs ne sont pas systématiquement couverts par l’assurance du site de location. Dans ce cas, le coût de la réparation incombe logiquement au conducteur, mais c'est à vous de vous adresser à lui pour qu'il vous rembourse la facture.

 

Les sites de location filtrent les conducteurs

Question sécurité, les plateformes soumettent les locataires à certaines conditions. Chez Drivy comme chez OuiCar, un locataire doit être titulaire de son permis depuis deux ans minimum. Koolicar place le curseur plus haut et impose cinq ans ! Lors de la transaction, le locataire est obligé de vous présenter son permis de conduire. En échange, vous devez lui fournir les papiers de votre véhicule et une attestation de contrôle technique à jour.

Si vous louez en direct, c’est plus risqué

La location de voiture de particulier à particulier repose sur votre propre contrat d'assurance. Avant de vous lancer, contactez votre assureur pour étudier avec lui votre contrat. Vous devrez sans doute souscrire une extension de garantie et payer en moyenne une centaine d’euros par an.

Les contrats classiques excluent la plupart du temps un usage commercial du véhicule. Faites ajouter une clause « prêt du volant » pour d’autres personnes que votre conjoint. Ces précautions sont essentielles. Si vous étendez l’usage de votre véhicule à d’autres, faites une mise à jour des clauses de votre contrat d'assurance. Sinon, en cas d’accident, les conséquences financières peuvent être très lourdes. Pour vous, comme pour votre locataire.

En cas d'accident, vous devez déclarer les dommages à votre assurance. Prudence, même si le conducteur est déclaré responsable de l'accident, votre bonus/malus sera affecté. Vous paierez les augmentations de primes annuelles. Enfin, en cas de vol par votre locataire, votre assurance ne vous couvre pas. Puisque c’est vous qui lui avez confié sciemment les clés, la garantie vol est annulée.

Zoom

Les sites de location entre particuliers refusent de louer des voitures haut de gamme d’une valeur de plus de 50 000 €, pour des raisons liées au coût de l’assurance. Certains sites préfèrent plafonner le remboursement en cas de destruction ou de vol du véhicule à 50 000 €.
Les véhicules de plus de dix ans peuvent être exclus ou assurés, sous certaines conditions.