Auto-entrepreneur et salarié :
comment déclarer vos revenus ?

Dernière modification : 02/05/2018

Vous êtes salarié ET auto-entrepreneur et avez besoin d’aide pour déclarer vos revenus ? Démarche, frais réels, paiement à la source… Nous vous expliquons tout ce que devez savoir et la marche à suivre pour une déclaration d’impôts en toute sérénité. Suivez le guide !

  1. Comment déclarer vos salaires d’auto-entrepreneur et de salarié ?

    Vous devez déclarer vos salaires d’auto-entrepreneur et de salarié dans votre déclaration d’ensemble des revenus n° 2042, dans la rubrique « Traitements et salaires ». Ils seront soumis au barème progressif de l’impôt après déduction d’un abattement forfaitaire de 10 % pour frais professionnels.

    Pour les salaires de 2016, l’abattement de 10 % minimum est fixé à 426 euros et l’abattement maximum à 12 183 euros.

     

  2. Quelle option pour les frais professionnels réels ?

    Auto-entrepreneur et salarié, vous pouvez choisir de déduire les frais réalisés pour assurer votre travail (achat de costume, par exemple), autrement appelés frais réels. Vous devez inscrire leur montant sur la même déclaration et l’administration fiscale les déduira de vos salaires imposables. Seul le reliquat sera soumis au barème de l’impôt. Pour les frais liés à votre véhicule, vous pouvez les évaluer grâce au barème kilométrique publié chaque année par l’administration fiscale.

  3. Comment déclarer vos bénéfices d'auto-entrepreneur ?

    Pour votre chiffre d’affaires d’auto-entrepreneur, une déclaration complémentaire n° 2042 C-PRO est nécessaire. La case à remplir dépend de la nature de votre activité. Son montant sera soumis au barème progressif de l’impôt après déduction d’un abattement forfaitaire de 34 %, 50 % ou 71 % selon le cas. Joignez cette déclaration à votre déclaration d’ensemble des revenus n° 2042.

  4. Comment faire pour payer l'impôt à la source ?

    Sous conditions de revenus, vous pouvez opter pour l’application du versement fiscal libératoire sur votre chiffre d’affaires d’auto-entrepreneur. Vous êtes alors imposé à la source et vos bénéfices échappent à l’impôt l’année suivante. Vous devez malgré tout déclarer votre chiffre d’affaires sur la déclaration complémentaire n° 2042 C-PRO. L’administration fiscale en tiendra compte pour calculer le taux d’imposition des autres revenus de votre foyer fiscal.

  5. Le paiement des prélèvements sociaux

    Vous payez la CSG et la CRDS sur vos salaires chaque mois ? Alors, vous êtes soumis au régime microsocial en tant qu’auto-entrepreneur. Le taux global de vos cotisations sociales intègre aussi la CSG et la CRDS, il est donc inutile de reporter ces revenus dans les cases des déclarations n° 2042 et n° 2042 C-PRO relatives aux revenus à imposer aux prélèvements sociaux.
    Inutile également de remplir la case 5HY située page 4 de la déclaration n° 2042 C-PRO, rubrique « Revenus à imposer aux prélèvements sociaux ».