Auto-entrepreneur,
connaissez-vous le prêt d’honneur pour créer votre activité ?

Dernière modification : 07/05/2018

Vous souhaitez créer votre auto-entreprise mais vous manquez d’apport. Pas de panique : en tant qu'auto-entrepreneur, vous pouvez bénéficier d'un prêt d'honneur. Sans garantie ni intérêts, ce dispositif renforce vos fonds propres et facilite l’obtention d’un financement bancaire complémentaire classique.

Auto-entrepreneur et prêt d’honneur

Auto-entrepreneur, vous pouvez obtenir un prêt d’honneur pour débuter votre activité. © Alto/Sigrid Olsson/GettyImages

L'essentiel

  • Le prêt d’honneur est une aide financière accordée aux entrepreneurs en manque de fonds propres
  • Ce prêt s’obtient sur dossier auprès d’organismes dédiés à l’essor économique
  • Son montant est compris entre 2 000 € et 25 000 €, remboursables sans intérêt entre un et quatre ans
  • Côté emprunteur, ni garantie ni caution à fournir pour assurer le remboursement du prêt d’honneur
  • Les échéances de remboursement du prêt peuvent être différées de douze mois maximum

Le prêt d'honneur, un coup de pouce financier pour les auto-entrepreneurs

Si votre projet nécessite de gros investissements de départ, certains organismes, comme le Réseau Entreprendre ou l’association Initiative France, peuvent vous aider à créer votre entreprise. Ils accordent, sans garantie, des prêts d’honneur aux auto-entrepreneurs à la recherche d’un coup de pouce financier pour démarrer leur activité. 

Pour en bénéficier, il est préférable d’avoir un projet novateur et ambitieux, à fort potentiel de croissance et de création d’emplois à moyen terme. Certaines associations locales, comme Solidarité emploi Midi-Pyrénées, Initiative Gers ou l’Association pour favoriser la création d’entreprise (Aface), financent des projets à vocation sociale ou développés en milieu rural. 

Obtenez 25 000 € de prêt sans intérêts

Après étude et acceptation de votre dossier de création de reprise ou de développement d’entreprise, vous pouvez bénéficier d’un prêt personnel allant de 2 000 à 25 000 euros. Ce montant peut être plus important pour certains projets (innovation technologique). Ce prêt personnel est accordé sans intérêt (taux zéro) ni garantie personnelle. Vous vous engagez à rembourser ce prêt sur une période qui peut être comprise entre deux et cinq ans. Mieux même, vous pouvez obtenir un différé de remboursement auprès de certaines associations du réseau Initiative France. 

Un levier de financement pour valoriser son projet d'auto-entrepreneur

L’obtention d’un prêt d’honneur renforcera vos fonds propres pour démarrer votre activité. En effet, si un prêt d'honneur vous est accordé, il soulignera la crédibilité de votre projet d’entreprise car il aura été validé par un jury de professionnels. S’il ne remplace pas le prêt bancaire, il en facilite l’obtention pour lancer votre activité, ou pour la développer dans quelques années. Le prêt d’honneur bénéficie d’un effet de levier important : les banques accordent en moyenne 7,30 € de financement complémentaire pour 1 euro de prêt d’honneur, selon Initiative France. 

Chômeurs, allocataires du RSA : des associations aidantes pour le création d'activité

L'Association pour le droit à l'initiative économique (Adie) aide à la construction de projets entreprenariaux les créateurs exclus du système bancaire classique : les demandeurs d'emploi ainsi que les allocataires de minima sociaux. L'Adie finance les créations de micro-entreprises jusqu’à 10 000 €, remboursables sur quatre ans. Il existe également le dispositif Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise (Nacre). Il permet aussi de bénéficier d’une aide au montage de son projet et d’un prêt à taux zéro de 1 000 € à 8 000 €, remboursable sur cinq ans.

Des garanties complémentaires pour les auto-entrepreneurs

Auto-entrepreneur, vous pouvez aussi être épaulé par certaines structures pour obtenir un prêt classique auprès d’une banque. Le principe est simple : elles se portent garantes du remboursement de votre emprunt auprès du prêteur. Exemple, la banque publique d’investissement Bpifrance vous accompagne dans le financement de votre projet. Elle garantit jusqu’à 60 % de vos prêts obtenus auprès d’une banque privée partenaire.

Si vous êtes demandeurs d’emploi, bénéficiaires des minima sociaux, seniors…, l’association France Active vous facilite aussi l’accès au crédit. Elle garantira l’emprunt bancaire souscrit pour démarrer votre activité à hauteur de 45 000 € pendant cinq ans, moyennant 2 % du montant garanti. Elle gère aussi le Fonds de garantie à l’initiative des femmes qui assure les prêts bancaires aux créatrices d’entreprise.