Salaire, cotisations, impôt…
apprenti, mode d’emploi

Dernière modification : 04/04/2018

Calculé en fonction du Smic, le salaire d’un apprenti dépend de son âge. Et augmente régulièrement au cours de ses trois années d’apprentissage. Ce salaire est exonéré de toutes cotisations sociales, ainsi que de l’impôt sur le revenu.

Salaire, cotisations, impôt…  apprenti, mode d’emploi

Âge et ancienneté définissent votre salaire

Les chiffres correspondent à un salaire minimum fixé par la loi selon une durée de travail à temps plein, soit 35 heures par semaine. Il peut être majoré en fonction des accords conclus dans certaines branches professionnelles.

Pour les 15-17 ans
En première année, 25 % du Smic soit 374,62 € brut
En deuxième année, 37 % du Smic soit 554,43 € brut
En troisième année, 53 % du Smic soit 794,19 € brut

Pour les 18-20 ans
En première année, 41 % du Smic soit 614,37 € brut
En deuxième année, 49 % du Smic soit 734,25 € brut
En troisième année, 65 % du Smic soit 974,00 € brut

Pour les 21 ans et plus
En première année, 53 % du Smic soit 794,19 € brut
En deuxième année, 61 % du Smic soit 914,06 € brut
En troisième année, 78 % du Smic soit 1 168,80 € brut

Source : service-public.fr – chiffres actualisés au 1er janvier 2018

Le temps de travail d’un apprenti comprend à la fois le temps passé dans l'entreprise, ainsi que le temps consacré aux cours dans son établissement.

L’apprenti peut effectuer des heures supplémentaires dans la limite de 220 heures par an.

L’apprenti est considéré comme un salarié au même titre que les autres. Et bénéficie des mêmes droits : congés payés, congé maternité ou paternité. Il a droit à la prise en charge de ses frais de transport pour se rendre au travail.

Les apprentis de moins de 18 ans bénéficient de droits spécifiques. 
Par exemple :
- 2 jours de repos consécutifs par semaine
- interdiction du travail de nuit de 22h à 6h.

Les apprentis de moins de 16 ans ne peuvent pas travailler de nuit entre 20h à 6h.

Exonéré de toutes charges sociales

Aucune cotisation sociale à payer pour l’apprenti ! En clair, votre salaire net équivaut à votre salaire brut.

Exonéré de l’impôt sur le revenu

Cette exonération totale de l’impôt sur le revenu est valable dans la limite du montant annuel du Smic, soit 17 763 euros (net imposable).
Si les revenus que vous avez perçus dans l’année sont supérieurs à cette somme, vous êtes imposable sur la partie de votre revenu annuel qui dépasse 17 763 euros. Par exemple, si vous avez gagné 18 000 euros (net imposable), vous devez déclarer 237 euros dans la rubrique traitements et salaires.

Le salaire d’un apprenti peut être majoré :

- en contrat d’apprentissage dans une administration publique s’il prépare un diplôme de niveau bac : augmentation de 10 % du Smic
- dans une entreprise privée si un accord collectif fixe une rémunération minimale plus élevée
- dans certaines branches professionnelles comme le bâtiment ou la banque, qui ont adopté des rémunérations plus élevées
- lors de la 4e année d'apprentissage, dans le cas de la préparation d'un diplôme supérieur type Master, valorisation de 15 % par rapport à l'année précédente